• Aujourd'hui une pratique ciblant la région du haut du dos, du cou, de la nuque. 

    Quelques remarques préliminaires : il est bien évident qu'il n'est pas conseillé de pratiquer en cas de douleur. Dans ce cas, préférez le repos. Le yoga n'est pas une thérapie même s'il peut avoir des effets thérapeutiques. 

    Cette pratique s'adresse à ceux et à celles qui souhaitent contrecarrer la tendance que nous avons, sous l'effet des pressions, de la fatigue, de nous arrondir et de nous rapprocher du sol. En prenant conscience de la zone du cou, de son étirement, nous profitons d'un effet de redressement de tout le corps. C'est aussi une action au plan symbolique que nous amenons. Nous redressons la tête. Dans le langage courant, des expressions nous font signe : "sortir la tête de l'eau" pourrait être ici évoqué.

     

    Bonne pratique.

    Télécharger « pratique pour la nuque.jpg »

     

    Pratique pour la cou, la nuque


    2 commentaires
  • Certaines et certains (car il y en a aussi!) nous demandent des "exercices pour la maison". Voici donc une proposition de séance complète qui vous permettra d'assouplir, de préparer le corps pour aller vers une posture d'équilibre mais aussi toute autre posture déjà vues ici, sans vous faire mal. Car il est effectivement important de préparer le corps avant de s'embarquer dans une posture de Hatha Yoga. Ce n'est pas anodin. Et surtout si vous avez des petits soucis de dos ou autres. La progressivité, voilà une notion importante en yoga. tenez compte de vos limites pas pour les juger mais peut les respecter et elles pourront alors vous "lâcher" lentement.

    Retrouvez ci-dessous une proposition. N'oubliez pas également la Salutation au Soleil qui ne représente pas de risques si vous ne forcez pas. Cette dernière est une excellente préparation de tout le corps. Je ne vous promets pas ...la lune! mais ....le soleil....dans le coeur!

    Télécharger « séance chez soi153.pdf »

     

     


    1 commentaire
  • Cette fiche posturale pour vous amener dans la pratique de l'équerre en position debout. 

    Cette posture exigera de conserver le dos plat. Au départ, si vous sentez des tensions dans l'arrière des jambes ou dans le dos, préférez ne pas vous fléchir jusqu'à l'horizontale. C'est à force de pratiquer que le bas de votre dos se renforcera et que la posture pourra ensuite se faire sans dommages.

    Commencez par la pratiquer jambes légèrement pliées puis progressivement gardez-les tendues. Le dos ne doit pas s'arrondir.

    Télécharger « fiche etirement flexion.jpeg »

     

    l'équerre debout

     

    Pour aller plus loin vers une FLEXION AVANT, à partir de la position, sur une expiration pliez selon vos besoins les genoux pour amener impérativement un contact ventre-cuisse en fléchissant le buste vers le sol et en laissant descendre les mains soit sur le sol soit en direction . Vous pouvez rester quelques respirations dans la posture pour laisser s'étirer l'arrière du corps tant qu'il n'y a pas de sensations désagréables. Pour vous redresser en sens inverse, poussez sur vos pieds et ramener le buste à la verticale bras levés.

     

    Une variante possible : avec une jambe avancée d'un pas et en amenant un mouvement de bras comme "en ciseaux" pour étirer différemment le dos.

     

    Terminez toujours par une position d'enroulement soit en foetus couché, soit en grenouille, c'est à dire accroupie, tête enroulée vers les genoux et mains au sol.

     

    Bonne pratique.


    votre commentaire
  • Autre posture d'étirement accessible à tous à pratiquer dès le matin, la posture de l'équerre est une posture couchée que l'on peut ensuite pratiquer debout pour tonifier le bas du dos.

    La préparation se fera dans la posture couchée comme ci-dessous avant de la pratiquer debout.

    Télécharger « fiche etirement l'équerre couchée.jpeg »

    séquence étirement avec la posture de l'équerre

     

    Cette posture va étirer en douceur tout le dos et l'arrière des jambes. Si vos jambes tremblent et ne peuvent rester dans la verticale sans l'aide des mains, ramenez les mains derrière le pli des genoux pour faire progresser l'étirement des ischios-jambiers (muscles à l'arrière des jambes) avant de poursuivre. Il pourrait dans ce cas s'avérer utile de travailler d'autres postures pour favoriser l'étirement des mollets et des cuisses.

    Cette posture permettra au fur et à mesure de renforcer le bas du dos. 


    2 commentaires
  • Voici une séquence Etirement accessible à tous et qui peut être pratiquée tous les jours dès le matin. La posture du Bâton au sol est une posture d'étirement de tout le corps qui vous apportera une belle sensation d'ouverture de la poitrine et qui vous permettra de vous sentir grandir de l'intèrieur.

    Notre posture de départ sera le FOETUS, posture d'Enroulement à partir de laquelle vous viendrez graduellement vous étirer d'abord d'un côté puis de l'autre puis dans la posture complète du BATON au SOL.

    C'est une posture idéale pour vous sensibiliser à la circulation de l'énergie dans le corps, en conduisant votre attention le long des jambes et des bras, sans chercher à imaginer des trajets ni à vouloir "voir" quoi que ce soit. L'important est de vous intéresser aux sensations en vous lorsqu'ainsi vous conduisez comme une brise légère la pensée dans le volume de vos jambes et bras. C'est le principe énoncé notamment par Roger CLERC : "Là où va la pensée, va l'Energie". Il parlait de prana, cette énergie de vie que nous recevons à l'inspir et que nous redonnons à l'expiration. Une belle symbolique en ces temps proches de fêtes de Noêl et de partage. Partageons notre respiration et soyons à l'unisson.

    Bonne pratique.

    Télécharger « fiche etirements le bâton.jpeg »

    le bâton au sol


    4 commentaires